Mansour Faye: « Avec toutes ces réalisations, je ne vois pas pourquoi Macky ne passera pas au premier tour… »

Le responsable Apériste de Saint Louis, Mansour Faye, invité ce Dimanche à l’émission Grand Jury de la Rfm, a dit n’avoir aucune certitude sur la victoire du président Macky Sall, à la présidentielle de 2019. A la question de savoir, s’il pense comme les autres responsables de l’Apr que leur candidat va passer dès le premier tour, le maire de Saint Louis, a joué la carte de la prudence et de la fatalité. « La certitude, c’est Dieu. Dieu seul sait qui va gagner (…) il faut être toujours prudent », a-t-il répondu.

Toutefois, il trouve que le bilan du président Macky Sall et la configuration actuelle de l’opposition sont favorables au candidat de la majorité présidentielle,qui pourra remporter cette élection dès le premier tour.  » En tant que humain, si on analyse le bilan de Macky Sall, et la configuration de l’opposition actuelle, je ne vois pas pourquoi il ne gagnera pas cette élection au premier tour en 2019… »

La famille présidentielle et les affaires publiques

Mansour Faye botte en touche : « La famille présidentielle s’accapare de tout ? Je pense que non ! Moi, je ne me vois pas comme un membre de la famille présidentielle, je me considère comme un citoyen sénégalais en qui le chef de l’État a fait confiance. Ce n’est pas une question de famille mais une question de confiance. »

De retour sur investissement aussi, visiblement. « J’ai énormément contribué à l’élection du président Macky Sall à la magistrature suprême du pays, revendique Mansour Faye. J’y ai beaucoup travaillé en tant que militant de l’Apr. Au Sénégal, tout le monde est parent. Des missions nous sont confiées, maintenant à nous de mériter, à nous de faire des résultats. »

Ce qui est valable pour lui, l’est tout autant pour le frère du chef de l’État nommé directeur de la Caisse de dépôts et consignations. « Aliou Sall a les compétences requises, signale le maire de Saint-Louis. Ce n’est pas un frère du Président que je vois mais un citoyen sénégalais. Un Sénégalais bon teint qui bénéfice d’un décret et qui le mérite. »

À preuve, rappelle Mansour Faye, « le premier décret nommant Aliou, c’est Wade qui l’a signé ». Aliou a fait ses preuves à Guédiawaye, je trouve normal que le chef de l’État lui fasse confiance »

commentaires
Loading...