Mbacké : Mort de Fallou Ka, trois policiers et un Asp déférés au parquet

Trois éléments de la brigade de recherches du commissariat urbain de police de Mbacké et un agent de la sécurité de proximité (Asp) viennent à l’instant d’être déférés au parquet du tribunal de grande instance de Diourbel. Arrêtés dans le cadre de l’enquête sur la mort de Fallou Ka, jeune berger de 25 ans retrouvé décédé à la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel, ils sont poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner.

Ka a été arrêté dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 avril dernier. D’après le commissaire de Mbacké, il était en possession de 250 grammes de chanvre indien et 23 cornets de « l’herbe qui tue ».

Placé en garde à vue au commissariat de Mbacké, le jeune homme souffrira de violents maux de ventre avant de mourir, le jeudi suivant son arrestation, après son placement sous mandat de dépôt à la prison de Diourbel. D’après nos sources, l’autopsie a révélé que la mort de Fallou Ka est consécutive aux coups qu’il a reçus.

Transportés ce lundi de Mbacké au tribunal de grande instance de Diourbel, les trois policiers et l’Asp pourraient passer leur première nuit en prison, à moins de faire l’objet d’un retour de parquet. Dans ce cas, ils passeront la nuit au commissariat de police de Diourbel ou à la brigade de gendarmerie de Diourbel.

Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que le commissariat urbain de Mbacké est mouillé dans une affaire de ce genre. Mercredi 27 juillet 2016, quatre éléments de cette même brigade de recherches, Mame Kor Ndong, Thiadella Fall, Ousmane Ndao et Almamy Waly Touré, ont été condamnés à 10 ans de travaux forcés et 20 millions de francs Cfa d’amende pour le meurtre d’un jeune apprenti chauffeur, Ibrahima Samb, qu’ils avaient laissé étouffer toute une nuit dans le coffre de leur voiture.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok