Meurtre de Yacine Coulibaly : 3 ans après, ses proches réclament «une justice égale pour tous les citoyens»

«Aidez-nous à faire arrêter les assassins de Yacine Coulibaly» : ce cri du cœur émane des membres de la famille de Yacine Coulibaly, une mère de famille de 56 ans tuée dans sa maison dans la nuit du 18 au 19 août 2016, à Keur Mbaye Fall dans la banlieue Dakaroise. Retrouvée ligotée et bâillonnée dans sa nouvelle demeure où elle venait d’aménager depuis 8 mois seulement, Yacine Coulibaly devait préparer le baptême de sa petite fille née aux USA.

Cérémonie qui était prévue à la cité Diamalaye le samedi 20 août 2016, rappellent ses proches dans un document parvenu à Seneweb. Malheureusement, elle a été sauvagement agressée. Les bijoux, les tissus et tout l’argent qui devaient servir à la préparation du baptême furent emportés. Presque trois (03) ans après les faits, ses assassins courent toujours.

Le dossier n’avance pas en dépit du dépôt au tribunal du PV d’enquête de la gendarmerie de la Zone franche au tribunal, regrettent ses proches. « Nous avons saisi le procureur de la république qui a envoyé un saut transmis à la gendarmerie de la zone franche pour une réouverture de l’enquête. Mais, le commandant qui venait d’être nouvellement affecté nous a signifié qu’il ne pouvait rien promettre car les agents qui géraient l’enquête étaient affectés et servaient maintenant à l’intérieur du pays.

Nous avons tapé à toutes les portes mais le dossier ne connait pas d’évolution », fulminent ces derniers. Ils demandent assistance et interpellent les autorités judiciaires, les avocats, les organisations des droits de l’homme et organisations de défense des droits des femmes. « Nous souhaitons une justice égale pour tous les citoyens. Des dossiers plus médiatisés ou plus politisés ont connu des dénouements en un laps de temps tandis que le nôtre dure depuis presque trois ans », concluent les parents de Yacine Coulibaly.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.