Neymar veut faire la paix avec le Barça

La presse espagnole explique ce vendredi que Neymar souhaite renouer des relations apaisées avec la direction du FC Barcelone. Avec en tête de préparer un retour en Catalogne…
Il est parti depuis maintenant près de deux ans et, pourtant, Neymar (27 ans) semble encore dans toutes les têtes à Barcelone. Il suffit de lire la presse espagnole ce vendredi pour s’en convaincre puisque l’on retrouve l’attaquant du Paris SG à la une de Sport et Mundo Deportivo. Le premier assure que le Brésilien veut faire la paix avec le Barça et sa direction, qu’il a quittés en mauvais termes.

Pour ce faire, la star de la Seleção serait disposée à retirer la plainte déposée par son père contre la direction azulgrana pour non-paiement d’une prime de prolongation de 26 M€. Une manière d’arrondir les angles et de repartir à zéro pour, d’après la publication espagnole, faciliter des négociations futures au sujet d’un éventuel retour ! Sport en est en effet convaincu : « si cela ne tenait qu’à lui, Neymar reviendrait au Camp Nou ».

Une clause à 170 M€ en 2020 ?
Une thèse validée par MD. « Neymar continue à offrir ses services », explique le quotidien. Pour ce dernier, les choses sont claires : « Neymar veut à tout prix quitter le PSG et a indiqué au Barça qu’il serait intéressé à l’idée de revenir ». Un argumentaire que la publication défend depuis de nombreux mois puisque c’est elle qui avait relancé la rumeur au cœur de l’automne. Cette fois, MD va plus loin, expliquant pourquoi ce retour pourrait prendre forme en 2020, arguments à la clé.

À cette date, l’international auriverde (96 sélections, 60 buts), sous contrat jusqu’en juin 2022, pourrait en effet, en vertu des règlements FIFA, faire valoir sa clause de stabilité (il aurait passé 3 ans au PSG et aurait 28 ans). Son départ serait alors réalisable contre un chèque estimé à 170 M€. Que dira le Barça de telles conditions ? Avec l’apaisement des tensions annoncé, on devrait rapidement en savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.