« Pourquoi les victimes ont passé la nuit sur l’île de la Madeleine»

Après le drame des touristes coincés aux Îles de la Madeleine, survenu cette nuit, le lieutenant-colonel des Sapeurs Pompiers Papa Ange-Michel Diatta explique les raisons de la décision de laisser les victimes passer la nuit à l’îlot Sarpan et les dispositions prises pour leur permettre de supporter le choc psychologique.

« Il y a eu un traumatisme sur certaines personnes vulnérables présentes sur l’île. Donc la stratégie la plus sage qui a été adoptée, après concertation avec les victimes restées sur places, c’est qu’elles puissent passer la nuit le plus sereinement du monde.

Il a été convoyé des couvertures, de la nourriture et des médicaments et là, il y a un psychologue qui s’apprête à embarquer pour les accompagner durant toute la nuit. Nos équipes sont déjà sur place, pour leur tenir compagnie et essayer de leur remonter le moral en attendant demain matin, que tous les moyens soient réunis, pour qu’on se dirige vers l’île et qu’on commence l’embarcation vers le quai. Pour l’instant, on ne peut rien sur les corps sans vie. Le bilan reste inchangé. Il y a 35 personnes en vie sur l’île.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.