Scandale au ministère de la Santé : les premières têtes tombent

Dernièrement, un audit interne de routine au ministère de la Santé avait révélé de curieuses dépenses. Après une plainte déposée à la Division des investigations criminelles (Dic) et l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet de Dakar pour détournement de deniers publics, faux et usage de faux et blanchiment de capitaux, les premières têtes commencent à tomber.

 

En effet, l’enquête de la Dic a établi que l’ancien comptable du Projet de renforcement du système de santé du ministère de la Santé, Ousmane Diop, a détourné plus de 74 millions de Fcfa à travers une société fictive dénommée « Ipressa Léonie Dieng », révèle le quotidien Libération. Il a été placé, hier, sous mandat de dépôt.

Le chauffeur dudit ministère, Chérif Malhine Sané, qui encaissait le chèque falsifié par Ousmane, a lui aussi était inculpé. Mais lors de son interrogatoire, il a affirmé qu’il ne se doutait pas des manœuvres frauduleuses du comptable. Des déclarations qui seront confirmées par Ousmane. Cherif M. Sané a ainsi bénéficié d’un contrôle judiciaire et a été laissé pour libre.

 

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok