UGB : Toutes les œuvres sociales paralysées à cause d’une…

C’est le statu quo à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Ugb). Toutes les œuvres sociales sont paralysées. Les restaurants sont à l’arrêt. Le service médical est clos. Il n’y a pas de cours et toutes les Ufr sont fermées. Bref, sur le campus social, aucune activité n’y est menée. Cette situation est due au fait que le Crous doit 1,640 milliard de francs Cfa aux repreneurs.

Ainsi, le président de la Coordination des étudiants de Saint-Louis, Alioune Guèye, appelle à la mobilisation et invite le gouvernement à réagir pour éviter un nouveau drame dans ce temple du savoir. «L’université de Saint-Louis est dans un état mortifère et moribond. Un état qui n’honore pas l’excellence. Il y a l’indisponibilité des œuvres sociales due à une dette que le Crous doit aux repreneurs. Nous appelons toutes la communauté sénégalaise, tous les jeunes, toutes les bonnes volontés épris d’enseignement supérieur à nous accompagner dans cette lutte, parce que c’est un combat que nous allons mener. Advienne que pourra», a déclaré Alioune Guèye au micro de la radio Sud Fm.

Poursuivant son propos, il appelle le chef de l’Etat et son gouvernement à prendre leurs responsabilités parce que, dit-il, «c’est un problème qui ne peut pas durer. Nous allons mener et nous allons créer des dommages collatéraux, parce que nous allons déployer la lourde artillerie».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok