Une marche contre la victoire d’IBK au Mali

Des milliers de personnes ont pris part à une marche de protestation, à Bamako, la capitale malienne, contre les résultats donnant Ibrahim Boubacar Keïta vainqueur de l’élection présidentielle.

La procession est partie de la Place de la liberté à la Bourse du travail, selon Alou Diawara, le correspondant de BBC Afrique au Mali.

Ibrahim Boubacar Keïta réélu

Selon les manifestants, les résultats officiels proclamés jeudi ne reflètent pas la réalité du vote du second tour qui a eu lieu dimanche dernier, entre le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé IBK selon ses initiales, et le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé.

Ils estiment que M. Cissé a remporté l’élection, et que la victoire lui a été “volée”.

“On a volé notre victoire. Nous réclamons notre victoire. C’est tout”, s’est écriée une manifestante au milieu de la foule.

“Peut-on construire une démocratie par le vol ? (…) Nous n’accepterons pas qu’on vole notre victoire, votre victoire. Il s’agit de l’avenir du Mali…” a lancé M. Cissé devant les manifestants.

17 candidats récusent la cour constitutionnelle au Mali

Soumaïla Cissé saisit la justice du Mali

L’opposition a introduit des recours auprès de la Cour constitutionnelle, en espérant que cette juridiction va prononcer un verdict en sa faveur, lors de la proclamation des résultats définitifs attendus lundi.

Si tel n’est pas le cas, elle promet d’organiser d’autres manifestations en guise de protestation contre la réélection d’Ibrahim Boubacar Keïta.

La marche de protestation s’est déroulée sans incident, sous la surveillance d’un impressionnant dispositif sécuritaire.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok