Urgent à Ziguinchor : des échanges de tirs entre soldats et des individus armés provoquent un mort

Des échanges de tirs entre l’armée nationale et des éléments armés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le village de Samick, dans la commune de Boutoupacamacounda (Ziguinchor), ont provoqué la mort par balle d’un enfant de 4 ans et demi surpris dans son lit.

La balle qui a traversé la fenètre de la chambre a été fatale à l’enfant qui dormait dans son lit, a informé le colonel Abdou Ndiaye, directeur de l’information et des relations publiques des Armées (DIRPA).

Une bande armée  attaqué cette nuit-là des boutiques dans le village en prenant des commerçants pour cibles, principalement un ressortissant mauritanien s’activant dans le commerce des anacardes, renseigne la DIRPA.

Le groupe a réussi à emporter des sommes d’argent dont la valeur n’a pas été évaluée.

Les militaires, cantonnés dans une base-arrière non loin du village, ont aussitôt riposté et les échanges de tirs ont aussi blessé la tante de l’enfant, indique le colonel Abdou Ndiaye.

APS

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok