Urgent – Du nouveau concernant le procès des Thiantas !

L’audience du double meurtre de Médinatou Salam a repris ce jeudi matin. Après plaidoirie des avocats de la défense réclamant l’acquittement de leurs clients, aujourd’hui c’était la réplique de la partie civile.

Selon Me Khassimou Touré, » tous les accusés ont fui devant leur responsabilisé en se dédouanant devant la mort des deux Thiantacônes, qui ne sont pas morts de mort naturelle. Les certificats de genre prouvent qu’ils ont des blessures reçues par des tirs d’armes à feu, et des blessures d’armes tranchantes occasionnant des hémorragies.

Poursuivant, l’avocat déclare que « le fusil qui a tué Ababacar Gueye appartenait à Cheikh Béthio. Il rajoute qu’aucun des accusés n’a réclamé la baisse des trois (3) milliards, qu’il avait réclamés pour les familles des victimes. D’autant plus que leurs avocats n’ont réclamé que des acquittements sans faire d’observations ».

Pour le Procureur, en s’abstenant de venir au tribunal, Cheikh Béthio Thioune reconnait indirectement les faits qui lui sont incriminés

Les avocats de la défense, avec Me Moustapha Dieng, invoquent la responsabilité de l’État, entre 2001 et 2019, engagée sur toute la ligne, car n’ayant pris en compte les avertissements de Cheikh Béthio sur la dangerosité de Bara Sow. Selon lui, le juge d’instruction n’a pas fait son travail.

Le juge Thierno Niang, après avoir écouté les plaidoiries, a reporté le délibéré, prévu ce jeudi, au lundi 9 Mai.

Senego

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok